Aponevrosite plantaire : la FNP répond …

La communication faite ce jour par le CNOMK porte préjudice aux podologues et à fortiori à la FNP.

 

En effet se basant sur des données obsolètes, il existe de nombreux articles scientifiques plus récents qui démontrent que l’utilisation d’orthèses plantaires pour diminuer la douleur à court ou à long terme chez les patients atteints de fasciite plantaire est d’une grande pertinence et apporte un soulagement durable.

De plus , porter le discrédit sur nos pratiques professionnelles tend à créer une défiance entre les praticiens, là où la synergie et le respect de l’alliance thérapeutique ont toujours œuvré au service de nos patients.

Les pédicures-podologues adressent leurs patients chez les kinésithérapeutes sans porter d’avis sur leurs pratiques professionnelles, il serait souhaitable que la réciproque soit de mise.

La FNP demande donc au CNOMK de proposer un rectificatif à la lumière des publications scientifiques internationales, qui démontrent l’impact positif des orthèses plantaires pour nos patients.

Étant persuadé qu’il ne s’agit là que d’un quiproquo, nous avons hâte de vous lire dans ce sens.

Lien vers le courrier envoyé au CNOPP par la FNP (réservé adhérents) :

2020-07-20T22:43:27+02:00